browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

On a marché sur la Dune : de La Teste-de-Buch à Biscarosse-ville

Posted by on 1 juillet 2016

Aujourd’hui, c’est l’étape helvétique de notre voyage (on avait déjà eu l’étape néerlandaise avec le vent qui est toujours contre nous) : ça monte et ça descend.

Ce matin Hélène nous prépare un excellent petit déjeuner, avec du pain et du cake maison. PetitLait, qui adore adore les raisins secs, n’est pas en reste.

Sur les coups de 10h, comme d’habitude, nous prenons congé de Hélène, qui a été une super hôte. Quelques deux kilomètres plus loin, alors que Mirabelle est en train d’acheter du pain, PetitLait fait son numéro à une dame qui passe sur le parking. Quel charmeur celui-là.

Objectif suivant : la dune du Pyla, c’est à peine à cinq kilomètres. Gros parking, plein de voitures et de bus : l’arrivée donne l’impression d’être à Keukenhof-sur-mer (Keukenhof c’est ce jardin aux tulipes aux Pays-Bas). On laisse le vélo et on se débrouille pour cadenasser toutes nos affaires dans la remorque, ça fonctionne.

Et c’est le début de la montée, dont PetitLait fera les deux tiers tout seul, seulement en tenant nos mains.

Procession

Procession

Arrivé en haut il se met à jouer avec son tout nouveau camion en plastique.

Vroum

Vroum

Depuis le sommet de la dune, on voit le Cap Ferret et une bonne partie du Bassin d’Aracachon, dont nous avons fait le tour ces trois derniers jours. Au pied de la dune, côté océan, il y a deux bancs de sable et des bateaux qui se promènent autour.

Entrée du bassin

Entrée du bassin

Les bancs de sable

Les bancs de sable

PetitLait joue encore un peu, un jeune garçon nous prend en photo, puis on redescend. Beaucoup plus vite que la montée : en courant dans le sable à côté de l’escalier.

En vélo ce serait rigolo

En vélo ce serait rigolo

On se trouve un coin à l’ombre pour pique-niquer. Comme il y a une semaine, Mirabelle a acheté une quiche pour PetitLait. Comme il y a une semaine, il fait la grimace quand on lui en a proposé. Et comme il y a une semaine, allez savoir pourquoi, à un moment il se réveille et en mange la moitié.

Ensuite on reprend notre chemin, car il nous reste une bonne trentaine de kilomètres. Ce matin on a fait à peine 8km, c’est notre record de la plus faible distance parcourue avant la pause de midi. On a l’excuse de la dune, mais ça nous laisse du bitume à parcourir pour l’après-midi.

La route, assez vallonée, longe la dune et on la voit encore longtemps.

Cache-cache

Cache-cache

Faisons à présent une pause cinéma et lieux de tournage. Plus exactement, lieux de tournage mythiques de très, très grands films. On sait que Woody Allen a sublimé la ville de New-York sur la pellicule. Que le Mont Rushmore figure dans La Mort aux Trousses de Hitchcock. Et sinon il y a Camping.

mise en abyme fractale : le camping de Camping

mise en abyme fractale : le camping de Camping

Quand on sait que Franck Dubosc a été filmé ici en slip, on se sent tout petit.

Mais poursuivons notre route. Nous passons devant un restaurant au nom sympathique.

Le mandat de Barack Obama se termine en janvier 2017, mais on dirait qu'il est déjà bien avancé dans sa reconversion

Le mandat de Barack Obama se termine en janvier 2017, mais on dirait qu’il est déjà bien avancé dans sa reconversion

À l’approche de Biscarosse-plage, la piste cyclable se rapproche du littoral, et nous pouvons enfin voir la mer depuis la piste. Cela a rarement été le cas depuis que nous avons débarqué dans la région, après la traversée de la Gironde.

La mer !

La mer !

Et c’est l’arrivée à Biscarosse-plage. Nous nous contentons d’un petit tour sur le front de mer, car notre chambre d’hôte est située à dix kilomètres de là, à Biscarosse-ville. Il y a aussi Biscarosse-lac. Franchement, on s’y perd.

Plage de Biscarosse

Plage de Biscarosse

Denière partie pour aujourd’hui : la route pour Biscarosse-ville. Ça monte. Puis ça descend. Puis ça remonte. Et ainsi de suite sur dix kilomètres. On gère.

Nous sommes accueillis à la chambre d’hôte par Françoise, on s’installe tranquillement avant d’aller faire un tour au Super U voisin (on peut même y aller à pied !) et se préparer un bon gueuleton pour ce soir, avec brochettes et chipolatas au barbecue, salade de tomates et taboulé. Le tout arrosé d’une Desperado® avec un quart de citron vert, et accompagné d’un bout de camembert au lait cru (pour nous qui trouvons difficilement du fromage au lait cru aux Pays-Bas, ce camembert sent la Marseillaise). Et puis dodo.

Nous restons à Biscarosse pendant quelques jours, pour nous poser un peu et parce que nous avons beaucoup d’avance sur notre planning.. Nous repartirons sur le vélo dimanche 3 juillet.

Bilan de la journée :

  • Distance 42,81km
  • Temps 2h45
  • Dénivelée 260m
  • Distance cumulée 745,50km
  • Temps cumulé 45h21
  • Dénivelée cumulée 2405m
« « Rencontre avec l’armée de l’air de la Côte Atlantique : de Andernos-les-Bains à La Teste-de-Buch| Quatre jours de glande à Biscarosse » »

3 Responses to On a marché sur la Dune : de La Teste-de-Buch à Biscarosse-ville

  1. romain

    Je sais pas pourquoi, le jeu de mot je l’ai senti arriver a des km 🙂

  2. Les Mattel

    Salut à vous,

    Malheureusement, vous arrivez dans le sud ouest un peu trop tôt car je n’y serai qu’à partir du 16 juillet.
    Bonne fin de voyage et bises de nous 4

  3. Bertouille la Fripouille

    Bienvenue chez moi!!!!
    Malheureusement, j’ai pas pu venir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *